• Drac Anatomy ! Episode 4

    Résumé des épisodes précédents.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>La ville de Figeac, s'étant décidée à poursuivre son chantier au Collège Champollion, délègue à la DRAC Midi-Pyrénées le lancement d'un marché public concernant la restauration du Grand Salon classé Monuments Historiques.  Ledit appel d'offre est publié le 27 février 2008. Outres les travaux portant sur la maçonnerie et les menuiseries, le lot 3 stipulait «lot peinture murale». Après lecture de l'acte à candidature qui spécifiait, entre autre, que le critère du prix serait largement prépondérant (70% de la note finale), l'ACRMP décidait d'écrire à la DRAC Midi-Pyrénées (épisode 1).
    Ne recevant toujours aucune réponse de la part de la DRAC au 27 mars, l'ACRMP concoctait un nouveau courrier, cette fois adressé à M. le président de Région, avec copie à Mme le maire de Figeac, M. Le Président du Conseil Général du Lot et M. Conservateur des Antiquités et Objets d'Arts du Lot, dans l'espoir d'obtenir un retour... (épisode 2).
    Avril ne s'était pas découvert d'un fil : aucune réponse aux courriers n'était venue annoncer un printemps... Le 21 de ce mois, l'ACRMP s'était décidée à contacter, en dernier recours, Mme la Sous-Directrice des Monuments Historiques, à Paris... (épisode 3).
    Une petite révolution est arrivée début mai, en date du 5 exactement : une réponse de la part du Conseil Régional Midi-Pyrénées !
    <o:p> </o:p>Toulouse le 5 mai 2008
    <o:p> </o:p>
    Madame la Présidente,
    <o:p> </o:p>
    Vous avez attiré l'attention de Monsieur le Président de Région sur la procédure d'appel d'offre engagée par l'Etat dans le cadre de la restauration du Grand Salon du Collège Champollion à Figeac. Vous soulignez en particulier la part déterminante du critère prix (70%°) retenue dans cette consultation, au détriment de la valeur technique de l'offre.
    Vous communiquez également la copie du courrier adressé à Monsieur le Directeur Régional des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées le 11 mars dernier, pour lequel vous n'avez pas reçu de réponse à ce jour.
    Dans le cadre de la convention signée entre la Région et l'Etat en matière de patrimoine mobilier, un engagement conjoint a été pris pour garantir le plus possible la qualité des interventions en ayant recours à des restaurateurs doté de compétences et de l'expérience professionnelle requises.
    <o:p> </o:p>
    A la lumière de ces éléments, je vais donc interroger M. le Directeur Régional des Affaires Culturelles, afin d'obtenir un éclairage précis sur cette procédure et sur les possibilités dont il dispose pour apporter les aménagements permettant une cohérence optimale de ce projet avec les objectifs de la convention.
    <o:p> </o:p>
    Je ne manquerai pas de vous tenir informée des éléments de réponse qu'il m'apportera.
    <o:p> </o:p>
    Je vous prie de croire, Madame la Présidente, à l'assurance de mes sentiments distingués.
    <o:p> </o:p>
                                                                                                                                M. le Directeur Général des Services
    <o:p> </o:p>
    Copie : Mme le Maire de Figeac
                    M. le Directeur Régional des Affaires Culturelles

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :